Lorsqu’on parle d’enquête préembauche, on pense traditionnellement à la prise de références. Disons que maintenant, le processus s’est complexifié. Mis à part les références, l’employeur est amené à effectuer de multiples vérifications dont le dossier de crédit. Les autres vérifications possibles concernent notamment les antécédents judiciaires et l’examen médical.

On peut se demander si ces nombreuses vérifications sont essentielles. Lorsqu’un employeur veut collecter des renseignements personnels à propos d’un candidat, il doit se baser sur deux principes directeurs soit la nécessité et la légitimité.

Pour déterminer la nécessité, l’information collectée par l’employeur doit s’imposer vis-à-vis des attributions du poste à combler. En ce qui a trait à la légitimité, la prise de renseignements doit se faire via les moyens légaux après obtention au préalable de l’autorisation du candidat.


La vérification du dossier de crédit : une étape devenue importante dans certains processus d’embauche

Comment définir un dossier de crédit? C’est un document qui inventorie vos antécédents en matière de crédit tels que l’utilisation de la carte de crédit, l’obtention d’un prêt personnel, etc. En clair, le dossier ne fait que montrer la façon dont la personne paie ses dettes.

En quoi cela sert-il l’employeur de vérifier le dossier de crédit? Deux principales raisons sont invoquées, soit la volonté de connaître la situation financière du candidat pour éviter d’embaucher quelqu’un en difficulté financière et donc sujet à des actes de fraude, soit sa capacité à gérer ses propres finances et donc sa capacité à le faire aussi professionnellement.

Que dit la loi sur la protection des renseignements personnels et que peut faire l’employeur? Elle exige qu’un employeur qui veut collecter des renseignements personnels au sujet d’un candidat démontre qu’ils sont nécessaires à l’attribution du poste à combler. Un employeur peut donc faire une enquête de crédit sur un candidat si c’est justifiable. Par exemple, une vérification pourrait concerner un employé qui manipule de l’argent ou qui occupe un poste de gestion.

Est-ce que la vérification du dossier de crédit répond aux objectifs attendus de l’employeur? Pas sûr… Il n’y a pas de lien direct entre le dossier de crédit et l’information obtenue par l’employeur. En effet, la vérification du dossier de crédit ne prouve en rien l’honnêteté du candidat et ses aptitudes et qualités de gestionnaire.


L’utilisation du dossier de crédit et ses impacts sur l’embauche

En conclusion, cette pratique est de plus en plus répandue. Cependant, l’utilisation du dossier de crédit est peu encadrée au sens de la loi. Cela peut amener des abus et avoir des conséquences sur l’embauche d’un candidat. Sachez qu’il y a des recours possibles. Si la vérification du dossier de crédit ne vous paraît pas justifiée, vous pouvez consulter la Commission d’accès à l’information. Aussi, vous êtes en mesure de faire appel à cette commission si le processus d’embauche s’arrête à cause de votre refus de fournir votre autorisation à la vérification du dossier de crédit.


Si vous avez besoin de conseils pour votre démarche de recherche d’emploi


Par Gilles Gandon, conseiller en développement de carrière chez Travail Sans Frontières.

À lire également